Que faire lorsque je trouve un animal blessé

Vous avez trouvé un animal sauvage blessé ou en détresse, vous ne savez pas quoi faire, comment le manipuler et à qui vous adresser ? Voici quelques premiers conseils sur cette page.

Gardez avec vous ce mémo sur les gestes à faire lors de la découverte d'un animal blessé.

Afin d’évaluer la situation et nous exposer les circonstances de découverte, contactez-nous au 04.57.13.69.47 ou au 06 25 20 27 69

Horaires d'ouverture et permanence téléphonique:

Acceuil téléphonique du lundi au vendredi: de 9h à 18h.

WE et jours fériés: nous sommes présents pour les soins ; accueil téléphonique régulier.

                                                 ________________________

Attention ! le Tichodrome doit restreindre ses arrivées, pour cause d’un trop grand nombre d’animaux en soins et de manque de certaines infrastructures.

Pour les animaux découverts dans les départements de la Savoie, Haute-Savoie, Drôme et Ardèche, nous n'acceptons que les rapaces et certains mammifères.

A partir du 1/05 et jusqu'au 15/09, nous n'accepterons les rapaces et mammifères que s'ils peuvent être amenés directement au Centre de sauvegarde. Merci de votre compréhension.

 

Pour ces départements ainsi que pour l'Isère, les renardeaux, faons et marcassins ne peuvent être acceptés ; ils doivent être replacés à proximité du lieu de découverte le plus rapidement possible.



Si vous souhaitez avoir des nouvelles d'un animal, merci de faire votre demande par mail sur l'adresse prévue à cet effet : nouvellestichodrome@gmail.com, en renseignant bien le n° d'enregistrement de l'espèce, et si possible sa date d'arrivée. 

Nous vous remercions pour votre compréhension et sommes disponibles pour répondre à vos questions aux horaires indiqués. 

                                                 ________________________

Si vous êtes dans un autre département, nous vous conseillons de contacter le centre de sauvegarde le plus proche, dont vous trouverez les coordonnées sur cette page.

Il est nécessaire d’expliquer la situation de découverte à un centre de sauvegarde de la faune sauvage, car certains animaux ne sont pas forcement abandonnés (faon, jeunes rapaces nocturnes…).

Attention : les animaux sauvages sont protégés ! Leur détention ou leur transport est interdit. Cependant, le cas d’un acheminement d’un animal sauvage blessé vers un Centre de sauvegarde est toléré, à condition qu’il s’effectue dans les meilleurs délais et par le chemin le plus direct.

                                                    ________________________
En été:

Certains animaux sont ramassés à tort par les promeneurs : c’est le cas des poussins de chouettes hulottes et chouettes chevêches, qui sont très souvent trouvés au sol. Peu farouches, ces petites boules de duvet attendrissent très facilement les promeneurs ! Mais, ils ne sont ni perdus, ni abandonnés par leurs parents. Ces jeunes sortent du nid avant leur indépendance, mais sont toujours nourris par les adultes.

Dans ce cas, il faut les laisser sur place ou les mettre en sécurité en hauteur, sur une branche, pour éviter qu’un chat ou qu’un chien ne les trouve. Vous pouvez pour cela, les toucher à mains nues, cela n’influera pas sur le retour des adultes près de leurs petits; en revanche, il faut vraiment s’éloigner et ne pas chercher à se cacher pour observer; c’est d’autant plus vrai pour un faon.

Les faons sont, en effet, parfois trouvés dans des fourrés ou dans un champ. La mère a simplement caché son petit et reviendra. Il ne faut donc absolument pas le toucher, ni l’enlever à sa mère.

Les jeunes hérissons peuvent être également découverts, parfois à un stade très jeune: il s’agit souvent de prédation (chat ou chien), ou la mère s’est faite tuer (voiture). Les très jeunes animaux (oiseaux ou mammifères) ne régulent pas leur température corporelle et ont besoin de chaleur. Il faut alors contacter un centre très rapidement pour obtenir les premiers conseils, les plus adaptés à la situation. Attention ! ne pas donner de lait de vache.

 

Vous avez trouvé un martinet noir ?

Source: La Hulotte


Vous pouvez consulter ces différentes fiches

1 - Est-ce un martinet juvénile ou adulte?

2 - Pour faire la différence sur le poids du jeune ou de l'adulte

3 - Le transport ou le relâcher du martinet

4 - Le relâcher du martinet - suite

5 - Le nourrissage du martinet

6 - Le nourrissage du martinet - suite

7 - Pour connaître le bon poids du martinet

 

Vous avez trouvé une chauve-souris ? Voir cette page pour des conseils.



 Ne jamais donner à boire ou à manger, ni de médicaments.

 Ne pas donner de lait ni de pain aux oiseaux et aux mammifères.

 Ne pas ramasser les oiseaux tombés du nid et les jeunes chouettes, mais les remettre en hauteur.
       Ne pas ramasser les faons ni les toucher.

 Eviter de manipuler l’animal et de le montrer. Ne pas utiliser de cage.

 Ne pas le caresser, ne pas lui parler. Le laisser au calme.




 Attraper l’animal avec des gants ou l’envelopper dans un vêtement ou une couverture.

 Attention aux serres des rapaces ou au bec des échassiers (héron, cigogne).
       Se protéger du bec en maintenant la tête avec une main.

 Placer l'animal dans un carton adapté pour qu'il ne s'échappe pas pendant le transport.

 Appeler le centre de sauvegarde de la faune sauvage le plus proche.

 maintien_buse_01heron_01

 

 

 

 

 

 

 Photos UFCS

 

Liens utiles
Association Vicky
CORA Faune sauvage
CSOL
FRAPNA Isère
La Hulotte
LPO France
LPO Isère
Mairie du Gua
MNEI
UFCS

GOODIES

FAITES UN DON

PHOTOS

VIDEOS

  • Vidéo de présentation du Tichodrome
  • Vidéo du relâché d'un Grand-duc d'Europe
  • Interview de Mireille Lattier sur Radio RCF

Le Tichodrome remercie ses partenaires

  • Vicat
  • Conseil General Isere
  • Frapna
  • LPO Isère
  • Fondation Nature et découverte
  • Fondation Brigitte Bardot
  • Coup de pouce, Fondation pour la Nature et pour l'Homme